Les objectifs de l’éco-participation

Les objectifs de l’éco-participation

Eco organisme Eco-mobilierEco-mobilier propose aux professionnels de l’ameublement différents types de solutions pour la collecte des meubles domestiques usagés et des d’éléments d’ameublement.

La première solution est l’accès aux points de collecte « Pro » :

Il existe une centaine de points de collecte où vous pouvez déposer gratuitement les meubles domestiques ainsi que la literie domestique et professionnelle.

Carte pour la collecte Eco-mobilier

 

Pour cela, il vous suffit de faire la demande d’une « carte PRO » sur l’extranet dédié au Programme Eco-mobilier de collecte des meubles usagés : https://extranet-pro-ameublement-collecte.eco-mobilier.fr

(suite…)

Les différentes solutions de reprise du mobilier usagé proposées par Eco-MobilierEco-Mobilier vient de donner plus d’information sur la mise en place de programmes de reprise du mobilier usagé par les professionnels. Ces programmes se  font sur la base du volontariat, et en contrepartie, les professionnels peuvent obtenir la mise à disposition gratuite d’une benne pour ces déchets (à partir de 40 tonnes/an collectés).

Si le volume collecté est inférieur, il est possible de mutualiser avec d’autres professionnels les volumes récupérés et ainsi obtenir une benne sur un emplacement commun, par exemple sur la même zone commerciale.

Enfin, il sera possible d’accéder de manière gratuite aux déchetteries publiques et privées partenaires.

Retrouvez le mode d’emploi des solutions Eco-mobilier concernant le programme de reprise de mobilier usagé sur le site Eco-Mobilier.

Vous pouvez également répondre à l’enquête  proposée par Eco-Mobilier pour connaitre vos besoins sur ces sujets.

Le spot publicitaire de l’éco-participation mis en ligne par Eco-mobilier début avril :

 

Lors du salon Esprit Meuble, au mois de novembre dernier, on discute des enjeux de la mise en place de l’éco-participation:

Il est à noter que depuis les choses ont évolué, Eco-Mobilier a reçu son agrément et la date d’entrée en vigueur de la législation est fixée de manière définitive au 1er mai.